Voici les lectures bibliques de la prédication puis la prédication en audio.

Evangile de Jean 12:12-19

12 … une foule nombreuse de gens venus à la fête ayant entendu dire que Jésus se rendait à Jérusalem, 13 prirent des branches de palmiers, et allèrent au-devant de lui, en criant : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d’Israël ! 14 Jésus trouva un ânon, et s’assit dessus, selon ce qui est écrit : 15 Ne crains point, fille de Sion; Voici, ton roi vient, Assis sur le petit d’une ânesse. 16 Ses disciples ne comprirent pas d’abord ces choses; mais, lorsque Jésus eut été glorifié, ils se souvinrent qu’elles étaient écrites de lui, et qu’ils les avaient accomplies à son égard. 17 Tous ceux qui étaient avec Jésus, quand il appela Lazare du sépulcre et le ressuscita des morts, lui rendaient témoignage; 18 et la foule vint au-devant de lui, parce qu’elle avait appris qu’il avait fait ce miracle. 19 Les pharisiens se dirent donc les uns aux autres : Vous voyez que vous ne gagnez rien; voici, le monde est allé après lui.

Compilation des 3 textes : Matthieu 21:1-11 et Marc 11:1-11 et Luc 19:28-40

Lorsqu’ils approchèrent de Jérusalem, et qu’ils furent arrivés à Bethphagé, vers la montagne des oliviers, Jésus envoya deux disciples, en leur disant : Allez au village qui est devant vous; vous trouverez aussitôt une ânesse attachée, et un ânon avec elle, sur lequel aucun homme ne s’est encore assis ; détachez-les, et amenez-les-moi. Si quelqu’un vous dit quelque chose, vous répondrez : Le Seigneur en a besoin. Et à l’instant il les laissera aller. Les disciples qui étaient envoyés allèrent, et firent ce que Jésus leur avait ordonné et trouvèrent les choses comme Jésus leur avait dit. Ils trouvèrent l’ânon attaché dehors près d’une porte, au contour du chemin et ils le détachèrent. Comme ils détachaient l’ânon, ses maîtres leur dirent : Que faites-vous ? Pourquoi détachez-vous cet ânon ? Ils répondirent : Le Seigneur en a besoin. Et on les laissa aller.  Ils amenèrent l’ânesse et l’ânon, mirent sur eux leurs vêtements, et firent asseoir Jésus dessus. La plupart des gens de la foule étendirent leurs vêtements sur le chemin; d’autres coupèrent des branches d’arbres dans les champs, et en jonchèrent la route. Et lorsque déjà il approchait de Jérusalem, vers la descente de la montagne des oliviers, toute la multitude des disciples, saisie de joie, se mit à louer Dieu à haute voix pour tous les miracles qu’ils avaient vus. Ceux qui précédaient et ceux qui suivaient Jésus criaient : Hosanna au Fils de David ! Béni soit le roi qui vient au nom du Seigneur ! Béni soit le règne qui vient, le règne de David, notre père ! Hosanna dans les lieux très hauts ! Paix dans le ciel, et gloire dans les lieux très hauts ! Quelques pharisiens, du milieu de la foule, dirent à Jésus : Maître, reprends tes disciples.  Et il répondit : Je vous le dis, s’ils se taisent, les pierres crieront ! Lorsque Jésus entra dans Jérusalem, toute la ville fut émue, et l’on disait : Qui est celui-ci ? La foule répondait : C’est Jésus, le prophète, de Nazareth en Galilée.